jeudi 7 décembre 2017

"Mohammed Iqbal, un révolutionnaire en Islam"?

Un article à lire, de Marie-Odile Delacour, dans le Saphirnews du 24 novembre 2017à l'occasion de la nouvelle publication par Abdennour Bidar de son ouvrage chez Albin Michel (2017) dans la collection "Spiritualités vivantes" : L'Islam spirituel de Mohamed Iqbal.
https://www.saphirnews.com/Mohammed-Iqbal-un-revolutionnaire-en-islam_a24652.html


lundi 27 novembre 2017

« Grandes figures des cultures d’Islam » : Djalâl ad-Dîn Rûmî



Conférence de Christian Jambet le jeudi 14 décembre 2017 à 19 heures.
Lieu : ICI Goutte d’Or : 56, rue Stephenson – 75018 Paris

 Djalâl ad-Dîn Rûmî est l’un des plus grands poètes mystique de l’Iran classique, fondateur de l’ordre des derviches au XIIIe siècle. Il est l'auteur d'une œuvre magistrale faite de recueils poétiques, le Mathnawi (Mesnevi en turc). Ce commentaire ésotérique du Coran est considéré comme un sommet universel de la littérature. La traduction en français faite en 1991 par Eva de Vitray-Meyerovitch et Djamchid Mortazavi a été réimprimée en 2014  aux Editions du Rocher.

Gratuit sur réservation : accueil@institut-cultures-islam.org

Christian Jambet, philosophe français, lauréat du Grand prix de philosophie de l’Académie française en 2017.

 En partenariat avec



mercredi 11 octobre 2017

Conversation spirituelle avec Eric GEOFFROY (II)

"L'islam sera spirituel ou ne sera plus"


Nous poursuivons notre conversation du mois de mars dernier avec Eric Geoffroy, islamologue, en partenariat avec l'ICI et la Fondation Conscience soufie.

Samedi 14 octobre 2017, à 11 heures

ICI Goutte d'Or, 56 rue Stéphenson, Paris 18e
 

Entrée gratuite sur réservation : 
accueil@institut-cultures-islam.org
 

Informations sur le site de l'ICI

 

vendredi 17 février 2017

Conversation spirituelle avec Eric GEOFFROY

 De Rûmî à Eva de Vitray,
par la médiation de Mohammed Iqbal
Le dimanche 5 mars 2017 à 14h30
 

Cette rencontre proposée par les "Amis d'Eva de Vitray" aura lieu à la maison de la Paix, 4 rue Tivoli à Houilles (78).
Réservation très recommandée à l'adresse suivante : eva.de.vitray@gmail.com
Pour se rendre à la Maison de la Paix : RER A ou Transilien L et J. Station Houilles Carrières sur Seine. Sortir côté Place André Malraux, aller tout droit puis 1re rue à gauche.

mercredi 20 avril 2016

Manuscrits de Tombouctou : une rencontre exceptionnelle avec Abdoul Wahid Haidara, directeur de la bibliothèque "Mohamed Tahar"+

La visite exceptionnelle en Belgique et en France d'Abdoul Wahid Haidara, le directeur et propriétaire de la bibliothèque Mohammed Tahar, à Paris le 22 avril prochain, nous donne l'occasion d'une rencontre et d'un échange privilégié avec lui. Il nous donnera des nouvelles fraîches de la situation à Tombouctou, de la restauration de la bibliothèque en 2015 et des travaux de catalogage et de numérisation désormais en cours avec le soutien de la Fondation Singer Polignac. Sans oublier tous les projets de développement...
L'association des Amis d'Eva est fière de partager cette expérience de sauvetage avec vous à cette occasion.
Rendez-vous le vendredi 22 avril à 18 heures sur le site Cardinal Lemoine du Collège de France, 52 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris, Salle Levi-Strauss (Ligne 10 du métro,Cardinal Lemoine ou Bus 89, arrêt Cardinal Lemoine).

vendredi 29 janvier 2016

Réouverture de la bibliothèque «Mohamed Tahar» à Tombouctou



 
Une relative stabilité s’est instaurée dans la région de Tombouctou depuis 2013 grâce à la MINUSMA, mission des Nations Unies au Mali. La vie a donc progressivement repris son cours, même si la situation est encore instable dans les environs de la ville.
Le 18 juillet 2015, Madame Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO inaugurait les principaux mausolées de la ville des 333 saints. Depuis cette date, quatre bibliothèques privées ont été réhabilitées grâce, notamment, à l’action du responsable du patrimoine de la ville, Ben Essayouti El-Boukhari. Ce dernier suit aussi de près notre partenariat avec la bibliothèque «Mohamed Tahar» dans le quartier de Sankoré. Le succès remporté par le financement participatif «L’or de Tombouctou» que nous avons lancé en 2015 a en effet permis d’entreprendre des travaux l’été dernier. Le 12 janvier 2016, la nouvelle plaque était posée et la bibliothèque ouvrait de nouveau ses portes.
Maître d’arabe et responsable de la bibliothèque et de ses 2 000 manuscrits, Abdoulawahid Haidara a maintenant deux objectifs : redonner vie au patrimoine familial qui lui a été confié et faciliter l’accès à ses manuscrits. Avec le soutien de la Fondation Singer Polignac, Abdoulwahid et Waly Haidara ont commencé à effectuer le tri et l’inventaire d’une sélection de manuscrits, encore rangés dans des malles.  
Abdoulwahid nous a d'abord confié la numérisation d’un traité inédit auquel il tient tout particulièrement: la Risala l-Maymuniyya fī tawhid al-jurumiyya. Ce commentaire ésotérique d’un célèbre traité de grammaire est rédigé par Ibn Maymūn (m. 917/1511) qui y traite des relations entre maître et disciple. Il est en cours d’édition et de traduction. 
En l’absence sur place de matériel performant, nous avons pris le pari de procéder à la numérisation des manuscrits avec des moyens locaux : un statif, fabriqué par un artisan de Tombouctou, et un iphone 4S. Des réunions régulières sur skype permettent de préparer ensemble le travail en amont. Seront en priorité photographiés les manuscrits les plus anciens ou les plus abimés, puis les traités et commentaires de droit musulman, les fatawa, les contrats et les correspondances ou encore les traités d’histoire locale. Ces textes pourront en effet être étudiés par les membres de la section arabe de l’institut de recherche et d’histoire des textes du CNRS. Si les manuscrits de Tombouctou sont un trésor que la communauté internationale souhaite préserver, leur contenu est encore très peu exploité par les chercheurs. Partager, faire connaître et transmettre les textes, voilà le but actuel de notre partenariat, en suivant l’exemple d’Eva de Vitray-Meyerovitch.

lundi 2 novembre 2015

Manifestation annuelle les 12 et 13 décembre 2015

Centre Védantique Ramakrishna  
64 boulevard Victor Hugo - 77220 Gretz


Comme chaque année depuis six ans les Amis d’Eva de Vitray-Meyerovitch organisent une rencontre avec des personnalités l’ayant connue, ou dont le parcours intellectuel et spirituel a été marqué par l’œuvre de la traductrice de Rûmî et d’Iqbal. Cette rencontre a toujours lieu en fin d’année, en mémoire des « noces » de Rûmî, le 17 décembre.
Cette année 2015 a été l’occasion d’une rencontre passionnante autour du Mathnawi, provoquée par Cheikha Nûr Artiran, de  la confrérie Mevlevi ( Istanbul), «la»  spécialiste de l’interprétation de cette œuvre majeure de Rûmî.  Depuis trois ans notre association propose à ses adhérents de participer à un cercle de lecture du Mathnawi, cette initiative de Cheikha Nûr a donc été vécue par eux comme un grand honneur. C’est une «amoureuse» d’Eva de Vitray, qu’elle qualifie de «vénérable». Un hommage au travail remarquable accompli par Eva de Vitray-Meyerovitch.

Programme :

Samedi 12 décembre 2015 de 14h30 à 18h30 : « Rûmî et la quête de l’absolu ».
Conférence de Cheikha Nûr Artiran.  Participation : 10 €, 5 € pour les adhérents.

Dimanche 13 décembre de 10h à 11h30 : « Ecoute le ney… »
Cheikha Nûr fera un « enseignement spirituel » sur l’ouverture du Mathnawi. Les 18 premiers distiques sont les seuls vers écrits par Rûmî, qui a dicté les six livres sans prendre lui-même la plume… Participation gratuite.
Dimanche 13 décembre 2015 de 14h30 à 16h : « Védanta et Soufisme, comment peuvent ils répondre à la soif de spiritualité du 21e siècle ?».
Echange entre Swami  Veetmohananda, responsable de l’ashram de Gretz et Cheikha Nûr Artiran. Participation gratuite.

Une méditation pour la Paix et l’Harmonie est proposée par Swami Veetmohananda dans la chapelle de l’ashram tous les samedi de 10h30 à 12h. La participation est gratuite et sans inscription.